Présentation de Linkurious : la visualisation de graphes

linkurious

Linkurious

Catégorie de l’entreprise : DataViz
Site Web : www.linkurio.us

Linkurious aide les entreprises à comprendre et visualiser les connections dans leurs données.

Description : Linkurious est une startup française qui souhaite rendre les graphes facile à comprendre et explorer. Nous vivons dans un monde connecté où il y a de plus en plus de données. Comprendre les réseaux qui se cachent derrière ces données est essentiel pour répondre à des problèmes tels que la détection de fraude, la recommandation de produits ou la gestion de réseaux.

Tags : graphes, visualisation

Présentation de l’entreprise en vidéo

Visualize graph data easily with Linkurious from Linkurious on Vimeo.

La presse en parle :

  • Slideshare : présentation de l’offre Linkurious
  • KDNuggets : Linkurious vous aide à visualiser vos données en graphes
  • Neotechnology : Linkurious aide les utilisateurs de Neo4j à explorer et visualiser leurs données

  • Retour à l’annuaire d’entreprises Big Data

    Présentation d’Insynium

    insynium

    Insynium

    Catégorie de l’entreprise : Big Data, Open Data
    Site Web : www.insynium.com

    Insynium vous propose un outil Big Data simple et efficace vous permettant de traiter toutes vos données externes et internes à l’instant T.

    Description : L’évolution de la technologie est telle, que les entreprises ont de plus en plus de données à traiter. L’émergence des réseaux sociaux entraînent de nouvelles sources d’informations, l’e-reputation; les commentaires produits, les avis clients, la traçabilité clients…
    Pour répondre au mieux à ces besoins qui prennent de plus en plus d’ampleur, nous vous proposons un outil orienté Big Data, vous permettant de traiter toutes vos données externes et internes à l’instant T. Ainsi, cette solution vous offre une visibilité complète de votre écosystème. Notre tableau de bord vous aidera dans vos prises de décisions et stratégies entreprise. Il vous assurera un gain de temps et une meilleure analyse de vos données. Notre solution est disponible en open source à un prix très compétitif, n”hésitez pas à visiter notre site internet ou prendre contact avec nous pour plus d’informations.

    Tags : aide à la décision, stratégie d’entreprise, tableau de bord, analyse SI


    Retour à l’annuaire d’entreprises Big Data

    Les 10 entreprises Big Data les plus innovantes

    innovation-1

    Le Big Data est une tendance de fond qui trouve des applications dans tous les secteurs. De plus en plus d’entreprises se servent des innovations technologiques autour du Big Data pour répondre à des défis scientifiques, économiques et humains. Le classement ci-dessous présente les innovations les plus prometteuses et les entreprises qui les mettent en place.

     

  • Voir le classement des entreprises Big Data par chiffre d’affaire
  • Voir toutes les études de cas Big Data
  •  

    1. GENERAL ELECTRIC

    GE se sert des données de capteurs embarqués dans ses avions et ses trains pour créer un “Internet Industriel”.

    General Electric est devenu au cours des dernières années un acteur majeur dans le monde du Big Data, grâce notamment à son ambition de créer un “Internet Industriel”, une vision dans laquelle les machines sont connectées et communiquent entre elles pour améliorer leur efficacité et minimiser les risques d’incidents. En 2012, ils ont lancé une solution permettant aux transporteurs (aériens, ferroviaires) de migrer facilement leurs data dans le Cloud. Ils ont également formé une JV avec Accenture pour créer Taleris, une entreprise spécialisée dans la maintenance prédictive et la réduction des délais / annulations pour les compagnies aériennes. Etihad Airways a été le premier à déployer la techno en Novembre 2013.

    2. KAGGLE

    Kaggle propose aux entreprises de faire analyser leurs données par des data-scientists à-la-demande.

    Plus que jamais, les entreprises sont conscients de la valeur des données dans la prise de décision et la création de valeur. Avec ses 150 000 data-scientists, Kaggle s’est positionné comme l’interlocuteur privilégié pour toutes ces entreprises qui souhaitent tirer parti de leurs volumes de données en publiant des “data-challenges” rémunérés. Les data-scientists de Kaggle ont ainsi créé des algorithmes pour Facebook ou Amazon, et peuvent être rémunérés jusqu’à 300$ de l’heure pour conseiller et démêler les données des entreprises.

    3. AYASDI

    Ayasdi utilise une technique de visualisation révolutionnaire permettant de découvrir de nouvelles corrélations

    Grâce à une plateforme technique innovante, Ayasdi visualise les données sous forme de carte en 3D (exemple) qui permet de découvrir de nouvelles tendances. Grâce à son innovation, l’entreprise a permis d’isoler certains caractères génétiques de survivants du cancer, d’identifier la source d’une épidémie d’E.coli, ou plus récemment, de cartographier l’activité terroriste autour de Baghdad lors des campagnes de libération de prisonniers d’Al Qaeda. Ayasdi a levé 30 millions de dollars en 2013.

    4. IBM

    IBM travaille à l’évangélisation du Big Data et partage ses capacités de calcul et d’analyse avec les villes, les entreprises et les universités

    IBM a engrangé 1,3 milliards de dollars de revenus grâce à ses solutions Big Data en 2012, et ce n’est pas seulement grâce à son expertise dans le stockage et l’analyse de données. Depuis les premiers jours du Big Data, IBM travaille à l’évangélisation de la démarche data-centric. Avec son initiative Smarter Cities lancée il y a 3 ans, IBM nous montre tous les jours comment les technologies Big Data peuvent aider les villes à mieux gérer les flux de voyageurs en optimisant l’offre de transports par exemple. IBM est également un partenaire de nombreux programmes universitaires centrés sur le Big Data et les Analytics (avec HEC notamment).

    5. MOUNT SINAI ICAHN

    L’école de médecine MSI se sert de data-scientists et de super-calculateurs pour construire l’hôpital du futur

    Cet hôpital basé à New York engage les meilleurs cerveaux de la Silicon Valley pour construire une infrastructure qui vise à se cartographier le génome des patients pour prédire les risques de pathologies, réduire le nombre de visites à l’hôpital et optimiser la gestion des dossiers médicaux. Au cœur de leurs efforts, un investissement dans un super-ordinateur de 3 millions de dollars, baptisé Minerva et une bas de données constituée des données génomiques de plus de 25 000 patients.

    6.THE WEATHER COMPANY

    TWC analyse les climats locaux pour prédire l’impact des conditions climatiques sur le comportement des consommateurs

    En analysant les comportements d’achat de plus de 3 millions d’utilisateurs mobile, rapprochés aux conditions climatiques uniques de leur position géographique, The Weather Company est devenue un géant de la publicité, qui aide les marques de shampoing par exemple à cibler les consommateurs dans une zone humide pour un produit défrisant. Aujourd’hui, plus de la moitié des revenus publicitaires de TWC proviennent de canaux digitaux.

    7.KNEWTON

    Knewton rend des millions d’étudiants plus intelligents

    Grâce à sa plateforme digitale, Knewton analyse la progression de millions d’étudiants, de la maternelle à l’université, pour créer des des tests adaptés et des objectifs personnalisés. Grpace à des partenariats forts, Knewton se lance dans la création de manuels d’enseignement digitaux et de cours de maths adaptifs. Ces innovations ont été récompensées par une levée de fonds de 51 millions fin 2013, menée par le fonds Atomico.

    8. SPLUNK

    En fournissant des applications personnalisées aux entreprises, Splunk les aide à améliorer leur efficacité

    Après une introduction en bourse retentissante en 2012, Splunk a transformé l’essai en s’imposant dans le monde des pure players du Big Data (3ème position en termes de CA avec 160 millions de CA), grâce à des nouveaux clients prestigieux comme T-Mobile ou le géant de l’e-commerce B2W. En développant des applications autour du Big Data, Splunk permet aux entreprises d’analyser, de manipuler et de visualiser leurs données de manière innovante.

    9. GNIP

    Gnip permer à ses clients de naviguer de manière innovante dans l’océan des réseaux sociaux

    Le service de Gnip permet à ses clients de chercher et de trier les flux en provenance des réseaux sociaux tels que Google+, Tumblr, Facebook, Twitter, Foursquare, Reddit et Bitly. Les fonctions de veille et de recherche se sont largement améliorées cette dernière années, avec notamment la possibilité de chercher par attribut, par position géographique, par mot clé, et l’accès à l’historique complet des tweets par exemple.

    10. EVOLV

    En analysant les données de performance des employés, Evolv aide les entreprises à réduire le turnover et révolutionne les RH

    En plus d’aider les entreprises à mieux trier les candidats, en comparant leurs compétences, leur expérience et leur personnalité, Evolv crunche des millions de données (prix du carburant, taux de chômage…) pour prédire quand un employé est le plus susceptible de démissionner, et recommande ensuite la meilleure démarche à adopter pour empêcher son départ. Parmis les enseignements qu’Evolv tire de ses analyses : les employés avec deux comptes sur les médias sociaux performent mieux que ceux qui en ont plus ou moins de deux, et dans un nombre significatif de carrières (notamment les postes en centre d’appel), les employés avec un casier judiciaires obtiennent de meilleurs performances que les autres ! Le CA d’Evolv a augmenté de 150% entre Q3 2012 et Q3 2103.
     

  • Voir le classement des entreprises Big Data par chiffre d’affaire
  • Cet article est initialement paru sur le site Fast Company
     
    [kkstarratings]
     

    Inscrivez-vous à la Newsletter



    [Communiqué] CeBIT 2014 : OpenDataSoft, finaliste du concours CODE n_14

    Paris, le 7 février 2014 – OpenDataSoft a été retenue parmi les finalistes du concours de startups Big Data CODE_n14 qui récompense les meilleures startups internationales de la « révolution des données ».

    opendatasoft

    CODE_n et le CeBIT

    CODE_n est une initiative internationale valorisant les startups innovantes. Initiée en 2011 par le Groupe GFT, elle a pour but de soutenir les nouvelles pépites IT et accélérer l’innovation.
    Le CeBIT, le plus grand salon consacré aux technologies de l’information au monde, est partenaire de CODE_n. Organisé tous les ans à Hanovre (Allemagne), son édition 2014 aura lieu du 10 au 14 mars. Cette année, plus de 5000m2 seront consacrées aux startups finalistes du concours CODE_n14 regroupées autour du thème de « la révolution des données ».

    Deux startups françaises sur 50 finalistes internationaux

    Parmi plus de 450 candidats venant de 60 pays, seules deux startups françaises font partie des 50 finalistes : (OpenDataSoft) et (Precogs).

    Le potentiel d’innovation de l’entreprise était un critère de sélection déterminant.

    « Nous avons été impressionnés par l’exceptionnelle qualité des candidatures que nous avons reçues. » a déclaré Ulrich Dietz, initiateur de CODE_n et CEO du Groupe GFT.

    Sélectionnée dans la catégorie « Technologies de l’Information », OpenDataSoft est spécialisée dans le traitement et la publication de données en ligne.

    Programme de l’événement

    Durant toute la semaine, OpenDataSoft sera présente au Pavillon CODE_n, un des espaces les plus fréquentés du salon, et présentera sa plate-forme de publication et de partage de données aux 230 000 visiteurs internationaux attendus.

    Pour Jean-Marc Lazard (http://twitter.com/jmlazard), CEO d’OpenDataSoft, “être sélectionné par CODE_n et exposer au CeBIT permet à OpenDataSoft d’être plus visible sur la scène internationale. Suite à l’annonce des finalistes, des prospects américains et australiens nous ont contacté pour nous rencontrer lors du salon.”
    La cérémonie de remise des prix CODE_n14 aura lieu le 12 mars. La startup gagnante recevra 30000€.

    A propos d’OpenDataSoft

    Créée en 2011, OpenDataSoft développe une plate-forme en ligne complète conçue pour la transformation rapide et économique de tous types de données en services innovants (APIs, visualisations de données, monitoring en temps réel) sans aucune limite de volumétrie. Sa mission : faciliter la publication, le partage et la réutilisation de données par les utilisateurs métiers. Basée à Paris, OpenDataSoft compte parmi ses clients le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, la Région Île-de-France, la Ville de Bruxelles, SNCF, la RATP, Veolia, ou encore m2ocity.

    Plus d’informations sur www.opendatasoft.com ou sur Twitter: @opendatasoft

    Présentation de Holimetrix

    holimetrix

    Holimetrix

    Catégorie de l’entreprise : Analytics
    Site Web : www.holimetrix.com

    Holimetrix est une solution de convergence analytics pour mesurer et analyser les performances des entreprises digitales.

    Description : Holimetrix a été spécifiquement développé pour les entreprises digitales qui investissent en media (online et offline) et en marketing (acquisition et fidélisation). Leur préoccupation principale est de permettre de générer des gains de productivité marketing pour les entreprises et de participer à rendre leurs actions media et marketing plus efficaces et plus rentables. La solution Holimetrix est un outil qui répond aux défis court et moyen termes que rencontrent ces entreprises

    Tags : Media, Marketing

    La presse en parle :

  • CBNEWS – Famihero.com en pleine herezie
  • PETITWEB – Médiaplanning : Holimetrix, une révolution venue des pure player…

  • Retour à l’annuaire d’entreprises Big Data



    Retour à l’annuaire d’entreprises Big Data

    Présentation de Data&Data Consulting

    data&data consulting

    Data&Data Consulting

    Catégorie de l’entreprise : Analytics, Big Data, Dataviz
    Site Web : www.data-and-data.com

    Data&Data est un cabinet spécialisé dans le Big Data et Analytics, le conseil en stratégie et en organisation sur les problématiques liées à l’analyse, la gouvernance et la qualité des données.

    Description : Data&Data est une structure constituée de consultants expérimentés, spécialisés dans la data avec un background d’ingénieurs et de statisticiens.
    Notre pôle Consulting assiste les sociétés dans la valorisation de leurs données : recommandations en terme de pistes de création de valeur, de choix de technologies, de procédures et de stratégies à mettre en place. Data&Data est également un laboratoire d’innovation en solutions analytiques, dédié aux problématiques de Big Data et de visualisation des données. Nos chercheurs issus d’universités de premier plan, Berkeley, Copenhagen Business School et Stanford University, travaillent avec passion sur la conception et le développement de solutions innovantes pour nos clients.

    Tags : Conseil, Innovation, Recherche

     

    Présentation de Data&Data Consulting en vidéo

    Data&Data from DATA&DATA on Vimeo.


    Retour à l’annuaire d’entreprises Big Data



    Retour à l’annuaire d’entreprises Big Data

    [Infographie] Les Tendances du Big Data par Jaspersoft

    Jaspersoft survey

    Une nouvelle étude sur les tendances du Big Data, publiée par Jaspersoft montre que bien qu’il y ait encore beaucoup de confusion autour de l’application concrète du Big Data au sein des entreprises, celles-ci sont de plus en plus déterminées à mettre en place des stratégies Big Data.

    Le nombre d’entreprises ayant investi dans des programmes Big Data a doublé depuis la dernière étude (2012), et seules 20% déclarent ne pas voir d’intérêt business dans la mise en place de tels programmes. Sans surprise, le principal domaine d’application concerne la Gestion de la Relation Client, dans lequel les data sont utilisées pour améliorer la connaissance et l’expérience client.

    L’infographie ci-dessous résume les principales conclusions de l’étude :

     

    À propos de Jaspersoft

    Jaspersoft propose la suite décisionnelle la plus flexible, la plus rentable et la plus utilisée au monde. Ses fonctions hautement interactives de création de rapports, de tableaux de bord et d’analyse assurent de meilleures prises de décision. Leader du support pour les déploiements cloud, big data et mobiles, Jaspersoft aide ses clients à tenir leurs promesses en matière de décisionnel libre-service adapté. S’appuyant sur un modèle open source commercial et une communauté de plus de 275 000 membres, les logiciels décisionnels open source de Jaspersoft ont été téléchargés plus de 16 millions de fois. Les déploiements Jaspersoft en production (plus de 175 000), nourrissent 130 000 applications orientées données utilisées par 15 000 clients commerciaux. Jaspersoft est une société privée et possède des sites dans le monde entier. Pour plus d’informations, consultez les pages http://www.jaspersoft.com et http://www.jasperforge.org.
     

    [kkstarratings]

     

    Inscrivez-vous à la Newsletter



    Guide du Big Data pour les Nuls : ce que vous devez savoir

    Livre Blanc1

    Grâce au Big Data les données de l’entreprise deviennent un actif stratégique, un outil de création de valeur, et donnent naissance à un nouveau paradigme d’organisation. Cet article sur le Big Data pour les Nuls est tiré du Livre Blanc élaboré par Big Data Paris, initialement paru sur le site Big Data Paris. Cet article en résume les principaux chiffres, donne quelques exemples d’applications et des études de cas du Big Data en entreprise et présente quelques acteurs du marché.

    Télécharger le livre blanc

    Définition et chiffres clés du Big Data

    A partir de la définition originelle orientée technologie, les fameux 3V – “un grand Volume de données, une importante Variété de ces mêmes données et une Vitesse de traitement qui s’apparente à du temps réel” (lire l’article détaillé sur la définition des 3V du Big Data), le Big Data s’est doté de dimensions supplémentaires, telles que la Valeur économique et la Véracité des données.

    Mais plus qu’une simple opportunité économique permise par des avancées technologiques, on parle aujourd’hui de “Démarche Big Data”, pour souligner l’importance prise par les les données dans l’univers de l’entreprise : elles deviennent un mode de décision, un actif stratégique et une façon de créer de la valeur.

    Du coup, le Big Data sous-entend un renversement total de paradigme dans le mode d’organisation de l’entreprise, celle-ci devenant “Data-Centric”, c’est à dire guidée par les données.

    En cela, certains considèrent que le Big Data s’apparente à une véritable Révolution Industrielle […] : la donnée joue le rôle de matière première, les technologies d’outils de production et le résultat est un changement de paradigme dans la manière d’organiser les entreprises et de générer de la valeur dans tous les secteurs de l’économie.

    Les données comme matière première : le Data Deluge

    A la base du Big Data, il y a bien un volume de données en croissance exponentielle : on estime que tous les deux ans, il se crée autant de données que depuis le début de l’humanité. On mesure aujourd’hui le volume de données en exaoctets (10^18 octets), et les prévisionnistes parlent de zettaoctets pour 2020 (10^21).

    Ces données proviennent principalement de la généralisation des outils numériques performants et connectés (smartphones, ordinateurs) et de l’accès à l’information (réseaux sociaux, open data), mais surtout, de l’explosion des données issues d’objets interconnectés (comme les puces RFID). L’Internet des Objets pourrait ainsi représenter 50 milliards d’objets connectés capable de générer et d’échanger des données dans le monde en 2020 (12 milliards aujourd’hui).

    Cette explosion quantitative s’accompagne d’une plus grande variété des contenus (texte, logs, vidéos, son, images…) et de sources (mobiles, machine to machine…). On parle alors de données non-structurées ou multi-structurées, et l’un des défis technologique des années 2000 a résidé dans la captation et la compréhension de ces nouveaux formats.

    Les évolutions technologiques derrière le Big Data

    Les innovations technologiques qui ont facilité l’avènement du Big Data peuvent globalement être réunies en deux familles : d’une part, les technologies de stockage, portées notamment par le développement du Cloud Compputing. D’autre part, l’apparition de technologies de traitement adaptées, notamment le dévelopement de nouvelles bases de données adaptées aux données non-structurées (Hadoop) et la mise au point de modes de calcul à haute performance (MapReduce).

    Ces deux innovations, portées par Google et Yahoo, ont posé les bases du traitement Big Data actuel : il est devenu possible de traiter d’importants volumes de données en un temps limité – réduit de près de 50 fois par rapport aux précédentes technologies – pour tous les types de données.

    Lire l’article détaillé : Big Data & Analytics : les technologies derrière la révolution des Data

    Les chiffres clés du Big Data

    • Un marché de 24 Milliards de dollars en 2016
    • Un taux de croissance annuel de 31,7%
    • Pourcentage d’entreprises lançant des projets Big Data : France 10%, Allelagne 18%, UK 33%
    • En France, le Big Data pourrait générer 2,8 Milliards d’euros et 10 000 emplois directs (selon l’AFDEL)

    Exemples d’application du Big Data en entreprise

    En Marketing : c’est tout le secteur qui est renouvelé. En permettant de connaître le client “à 360°” (achats en magasin, sur internet, historique de navigation, préférences affichées sur les réseaux sociaux…) les professionnels du marketing peuvent anticiper ses besoins, cibler et personnaliser leurs offres. C’est le “Data-driven marketing“.

    Dans le Pilotage de l’entreprise : en assurant une circulation immédiate et généralisée de l’information sur l’activité, le Big Data laisse entrevoir une optimisation complète des processus et des ressources métiers. Cela réduit de facto le temps de réaction face à des erreurs ou des pannes, et permet d’ajuster en permanence les équilibres offre-demande et temps-ressources, qui sont des propositions de valeur capitales dans des secteurs comme l’énergie ou les transports qui sont portés par une logique de flux.

    Dans la Recherche : en autorisant le traitement de multitudes de données, le Big Data permet à la science de réaliser des avancées importantes, dans l’infiniment petit (exploration géologique), dans le croisement de données complexes (imagerie médicale) ou dans la réalisation de simulations (domaine spatial).

    La mise en place du Big Data est vécue différemment selon les secteurs : on a coutume de dire que les principaux secteurs d’application du Big Data sont les telecoms, la grande distribution (online et offline) et la finance. Mais au delà de ces acteurs “historiques”, on voit germer des initiatives dans d’autres environnements, tels que l’industrie (pour la capacité d’optimisation logistique et financière) ou les médias (pour le traitement d’information en temps réel et la mesure des préférences des audiences).

    Cependant, le secteur qui fonde les espoirs les plus nombreux est celui de la Santé, ou “les perspectives dans le recherche et dans le ciblage de médicaments sont gigantesques” (la génétique est d’ailleurs le terrain d’expérimentation originel du Big Data).

    Lire l’article détaillé : Les secteurs sont-ils égaux face au Big Data ?

    Principaux acteurs du marché

    De nombreux acteurs se sont positionnées rapidement sur la filière du Big Data, dans plusieurs secteurs :

    Dans le secteur IT :

  • Les fournisseurs historiques de solutions IT : IBM, Oracle, SAP, HP…
  • Les acteurs du Web : Facebook, Google, Twitter…
  • Les spécialistes des solutions Data et Big Data : Teradata, MapR, Hortonworks, EMC…
  • Les intégrateurs : CapGemini, Atos, Sopra, Accenture…
  • Dans le secteur de l’analytique :

  • Les éditeurs BI : SAS, Micro-strategy, Qliktech…
  • Les fournisseurs spécialisés dans l’analytique Big Data : Datameer, Zettaset…
  • D’autre part, de nombreuses PME spécialisées dans le Big Data ont vu le jour, sur toute la chaîne de valeur du secteur. En France, les pionniers ont été :

  • Hurence et Dataiku pour les équipements et logiciels de Big Data
  • Criteo, Squid, Captain Dash et Tiny Clues pour l’analyse de données
  • Ysance pour le conseil
  • La diapositive ci-dessous présente de manière visuelle les principaux acteurs du marché Big Data, regroupés par catégorie :

    Big Data et Secteurs

    Voir aussi :
    Big Data et entreprise customer-centric
    Big Data : le pouvoir de la micro-segmentation
    Retour à la page “Big Data”
     
    [kkstarratings]
     

    Inscrivez-vous à la Newsletter




     

    C-radar : la vente prédictive en B2B par Data Publica

    c-radar par data publica

    Avec le lancement de l’offre B2B C-radar, Data Publica met le Big Data et l’Analyse Prédictive au service des entreprises pour les aider à mieux comprendre leur marché, à identifier leurs prochains clients et leur promet de doubler leur taux de conversion.

    Entretien avec Benjamin Gans, directeur marketing et communication de Data Publica, qui nous explique l’offre C-radar.

    Data-Business.fr : comment est née l’idée C-radar ?

    Benjamin Gans : C-radar est à la fois l’extension naturelle du métier de Data Publica, dont la mission est de fournir aux entreprises des données utiles pour leur business, et aussi le fruit des échanges avec nos clients, qui sont en demande de nouveaux prospects très qualifiés.
    L’idée est donc de partir des bases de données d’entreprises traditionnelles puis de les enrichir de manière dynamique avec un ensemble de “signaux faibles” qui nous permettent d’atteindre un niveau de qualification des prospects ou des concurrents beaucoup plus intéressant.
    La vente prédictive en B2B est un segment qui commence à bouger outre-atlantique, avec des entreprises comme Radius ou FlipTop, mais le marché français reste encore largement inexploité, et Data Publica peut se servir de sa légitimité comme fournisseur de données pour s’y positionner.

    Data-Business.fr : comment C-radar fonctionne-t-il concrètement ?

    Benjamin Gans : Lorsqu’une entreprise nous contacte pour découvrir de nouveaux prospects B2B, nous commençons par travailler avec elle sur un POC (Proof of Concept). Elle nous fournit la liste de ses clients actuels et notre objectif est de commencer à l’alimenter très rapidement en prospects similaires. Ces prospects similaires sont identifiés grâce à un algorithme qui croise à la fois des données statiques (INSEE, communications financières) et des données dynamiques, telles que les communications sur leur site web et sur les médias sociaux, les lancements de nouveaux produits, les participations à des événements, les nouveaux recrutements…
    C’est dans cette analyse très fine des signaux faibles et de l’intention de l’entreprise (la dimension prédictive) que l’offre de Data Publica est véritablement innovante.
    Dans une logique d’amélioration continue, nous restons également toujours à l’écoute des retours clients sur les prospects envoyés pour perfectionner notre algorithme (Machine Learning).

    Data-Business.fr : quelles sont vos promesses pour les entreprises B2B ?

    Benjamin Gans : Nous avons principalement trois propositions de valeur :

    • Découvrir de nouveaux prospects et maximiser le taux de conversion : c’est le coeur de l’offre C-radar, qui permet d’identifier des prospects très qualifiés en fonction des clients déjà existant, et promet de doubler le taux de conversion sur ces nouveaux prospects
    • Segmenter de manière dynamique son secteur d’activité : la solution C-radar permet de générer à la volée des clusters en fonction de critères choisis au sein de son secteur d’activité. En identifiant les facteurs différenciants au sein de chaque écosystème, une entreprise peut mieux cibler sa communication et réaliser plus facilement des études de marché et des visualisations dynamiques de secteurs d’activité.
    • Avoir une vision complète des acteurs d’un marché : à terme, pour les PME, nous souhaitons pouvoir proposer un service permettant d’identifier et de qualifier tous les acteurs d’un écosystème (prospects, concurrents, fournisseurs, distributeurs, partenaires…) pour offrir une vision à 360° de leur secteur d’activité

    Data-Business.fr : pouvez-vous nous donner un exemple d’application concret ?

    Benjamin Gans : Nous avons par exemple travaillé avec TheFrenchTalents, qui permet à des artisans de référencer leurs produits sur un ensemble de plateformes e-commerce, pour identifier parmi environ 30000 prospects potentiels lesquels seraient les plus susceptibles de commercialiser leurs créations en ligne. Nous leur avons permis de doubler leur taux de conversion habituel.

    Data-Business.fr : quelle est votre cible est quelles sont vos perspectives pour C-radar ?

    Benjamin Gans : C-radar s’adresse à toutes les entreprises en B2B et B2B2C avec déjà plusieurs dizaines de clients (pour permettre à l’algorithme de rechercher des prospects par similarité). Bien que nous nous concentrions pour l’instant sur le marché français, nous disposons de la technologie pour envisager de développer une offre à l’international à moyen terme, en ayant par exemple recours à des bases opendata d’entreprises (opencorporate par exemple)

    Merci à Benjamin Gans d’avoir répondu à nos questions.

    [kkstarratings]
     

    Inscrivez-vous à la Newsletter