[Digitalks ESSCA] Quels Business Models pour les Objets Connectés ?

Le Digitalk Objets Connectés organisé par l'Institut du Marketing Digital avait lieu à l’ESSCA hier. Animé par Gilles Babinet, la table ronde rassemblait des experts du domaine des Objets Connectés pour partager leur vision sur les usages, les business model et les perspectives pour les utilisateurs. En guise d’introduction, Paul Nathan a présenté les activités

M2ocity fait communiquer les villes

Grâce à leur expertise dans le déploiement et l'utilisation de réseaux d'objets connectés M2oocity permet aux organismes publics, aux entreprises et aux individus de comprendre et d'optimiser leurs comportements et l'allocation de leurs ressources.   M2ocity équipe les viles et les bâtiments de capteurs communicants et développe avec OpenDataSoft des portails qui centralisent les données

Big Data & Analytics : les technologies derrière la révolution des data

On identifie généralement cinq forces majeures à l'origine de la révolution Big Data : l'automatisation des échanges de données la révolution du Cloud Computing l'avènement d'une nouvelle science des données (les Analytics avancés) les progrès de la DataViz les nouvelles possibilités de monétisation   Mais plus que leur contribution individuelle, c'est l'interaction entre ces éléments

La « Datification » de notre vie: les objets connectés

Bien que le terme soit barbare, la "Datification" (donnée-isation ?) est une tendance majeure dans notre vie quotidienne. Et elle est possible grâce à des écosystèmes d’objets connectés capables de produire et de transmettre des données automatiquement. La Datification consiste à transformer une activité auparavant "invisible" en un ensemble de données qui peut ensuite être